NewsWhip : quand l’actualité prend d’assaut les réseaux sociaux

Faire confiance à l’instinct des internautes en matière de choix des actualités : un pari risqué qu’a relevé avec brio l’équipe de NewsWhip. En 2011, Paul Quigley et Andrew Mullaney fondent la compagnie, basée à Dublin et à New York, en surfant sur le succès des réseaux sociaux. En partant du principe que les internautes ont l’instinct de repérer les “bonnes histoires” qu’ils auront envie de partager avec leurs connaissances, l’équipe de NewsWhip a créé la technologie permettant de suivre tous les articles d’actualité partagés sur Facebook et Twitter. Leur but : mettre en avant des actualités de qualité et révéler celles qui se propagent le plus rapidement. Alors que NewsWhip vient de sortir sa toute première application mobile, Tom Lowe, membre de l’équipe, a accepté de faire le point pour Horizons Médiatiques.

La page d'accueil de la section irlandaise de NewsWhip

La page d’accueil de la section irlandaise de NewsWhip

Marine Buisson / Horizons Médiatiques : Comment fonctionne votre technologie ?

Tom Lowe : Par jour, nous suivons environ 60.000 actualités publiées par 5.000 sources différentes. Notre logiciel recueille les données des réseaux sociaux pour chaque article c’est à dire le nombre d’actions (likes, tweets et commentaires) à des intervalles répétés. Cela nous permet de tirer un portrait de l’article à un moment précis et de rendre compte de sa popularité. Grâce à toutes ces informations, le logiciel calcule ce qu’on appelle “une vitesse sociale” à laquelle chaque article voyage. C’est un procédé unique, novateur et en instance de brevet.

MB / HM : NewsWhip met donc en avant l’immédiateté.

TL : Oui. Chez NewsWhip, on s’intéresse aux tendances du moment, aux “trending topics”. Pour vous donner un exemple, un article daté d’hier tweeté 20.000 fois n’est pas aussi intéressant pour nous qu’un article qui a été tweeté 1.000 fois dans la dernière heure. NewsWhip utilise ces “signaux” reçus des réseaux sociaux pour déterminer les articles qui ont le plus intéressé les internautes. Il est possible de filtrer les actualités par sujet ou par lieu.

MB / HM : A qui s’adresse NewsWhip ?

TL : A tous ceux désireux de savoir quelles sont les actualités les plus chaudes, les plus partagées. En plus de notre application mobile et du site Web, nous avons mis au point un outil pro appelé Spike, qui permet aux professionnels de l’actualité de se plonger dans nos données avec une fonction recherche plus détaillée.

MB / HM : Pourquoi avoir lancé une application mobile ?

TL : Nous avons lancé l’application, car il devenait de plus en plus clair que l’actualité appartient au monde du mobile. On devrait être en mesure de consulter les actualités les plus chaudes à n’importe quel moment et n’importe où. Personnellement, et je ne crois pas être le seul, je prends toujours le temps de m’informer des dernières actualités quand j’attends le bus ou quand je suis dans une file d’attente. Si l’application a très bien fonctionné, notre défi aujourd’hui c’est de changer les habitudes des utilisateurs et de faire en sorte que NewsWhip soit l’application qu’ils consultent en premier. La réception de l’application a été très très positive. Nous avons atteint la deuxième place dans la catégorie “news” sur l’App Store en Irlande, et avons obtenu une note de cinq étoiles.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: