Le groupe Trinity Mirror modernise ses activités d’édition

Début février, l’entreprise de presse basée à Londres qui publie plus de deux cent journaux régionaux et locaux a annoncé un changement significatif au niveau de ses activités d’édition. Davantage ouverte aux contenus numériques, l’entreprise de presse espère se moderniser en misant sur le digital.

Daily Mirror

La page d’accueil du Daily Mirror, journal distribué par le groupe Trinity Mirror

Faciliter l’échange d’informations de qualité

Trinity Mirror compte mettre en place plusieurs dispositifs afin de favoriser la communication d’informations et d’actualités diverses entre les différentes rédactions du groupe. Une collaboration plus étroite entre les titres nationaux et régionaux devrait permettre de partager plus de contenu entre l’ensemble des titres publiés par le groupe et ses plateformes numériques. D’autre part, le groupe compte mettre nettement l’accent sur la production de contenu numérique (photographie et vidéo) pour couvrir les “breaking news”. Autre dispositif, la mise en place d’une curation concernant les sujets hyperlocaux et communautaires qui semblent avoir de plus en plus de succès auprès du lectorat. Une nouvelle “unité de partage de contenu” devrait églament être mise en place à Liverpool afin de faciliter la production de contenus non locaux communs à tous les journaux régionaux publiés par le groupe Trinity Mirror. De tous ces dispositifs mis en place devraient résulter la création de nouveaux postes de rédacteurs, photographes, journalistes télé/vidéo ainsi que de journalistes spécialisés en pratiques numériques. L’annonce de la création de nouveaux postes a suscité l’étonnement – à juste titre – puisqu’elle a suivi de près l’avis de licenciement de quarante employés de Trinity Mirror.

Mirror-iPad.jpg_resized_460_

Des licenciements à l’origine de nouveaux postes ?

 Si l’idée peut paraître saugrenue, Neil Benson, “editorial director” chez Trinity Mirror s’en explique :

This new approach is a bold, imaginative step that will enable us to become a fully-fledged, digitally-focused news operation, and brings together for the first time the best of our regional and national journalism. It is never easy to make these decisions when it affects our colleagues in this way but we must re-engineer the way we work if our journalism is to thrive in the future.

Cette nouvelle approche incarne une étape audacieuse et imaginative qui nous permettra de devenir un véritable service concentré sur le numérique, et qui rassemble, pour la première fois, le meilleur de notre journalisme régional et national. Il n’est jamais facile de prendre des décisions qui affectent directement ses collègues mais nous devons repenser notre façon de travailler si voulons que notre journalisme ait une perspective d’avenir.

La société a declaré  espérer assister à des désistements volontaires et mettre tout en oeuvre pour rediriger le maximum d’employés licenciés vers de nouveaux types de postes. Ces nouveaux emplois pourraient inclure des postes chargés de développer l’ambition numérique du groupe dans certaines rédactions régionales via la creation d’e-éditions. La mise en place de ces nouveaux dispositifs est prévue pour fin 2013, début 2014.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: