La presse régionale britannique toujours en chute libre

La presse régionale britannique est encore en déclin. Selon The Media Briefing, depuis janvier 2013, les 257 journaux régionaux et locaux britanniques accusent une baisse de circultation de 3% (ils passent de 7,32 millions à 7,1 millions). Peu de publications parviennent à des résultats positifs pour le premier trimestre de l’année 2013.

Le tableau n’est pourtant pas si dramatique. En effet, comme l’avance le journaliste Jasper Jackson pour The Media Briefing, si l’on réfléchit en terme “industriel”, une chute de 3% paraît tout à fait surmontable, au moins pour un temps, même si certains journaux régionaux font bien pire – en termes de chiffres – que d’autres. Parmi les 5 journaux régionaux les plus populaires, la circulation a chuté de plus de 40 000 exemplaires, ce qui représente environ 10 % :

Graphique réalisé par le site MediaBriefring

Graphique réalisé par le site The Media Briefring

Visiblement, les hebdomadaires s’en sortent mieux. Deux titres : The Champion et l’édition dominicale de The Bedfordshire (fait important à souligner : ils sont tous deux gratuits) ont vu leur circulation bondir de plus de 25 000 copies en comparaison à l’année précédente. Ce qui n’a pas empêché une chute générale de 8 % :

Graphique réalisé par le site MediaBriefring

Graphique réalisé par le site The Media Briefring

ABC précise que la décision prise plus tôt cette année d’autoriser les journaux régionaux à communiquer leur chiffres soit une fois par an, soit une fois tous les six mois a arrangé la situation et a permis aux journaux de se concentrer sur leur média plutôt que sur leurs chiffres. Cependant, ces journaux sont en compétition directe avec les médias en ligne qui peuvent se permettre de communiquer leurs chiffres et leurs statistiques à leurs annonceurs en temps réel. Même la télévision parvient à fournir des chiffres de manière mensuelle.

Si la manoeuvre pourrait aider à masquer le déclin pendant un temps, il n’est pas certain que les annonceurs apprécient particulièrement de devoir attendre six mois pour savoir à combien la circulation de leur journal est tombée. Exception à la règle dans le monde de la presse régionale britannique : le groupe Trinity Mirror qui parvient à délivrer de manière mensuelle les chiffres concernant la circulation de ses titres. Dernièrement, le groupe Trinity Mirror a annoncé avoir atteint les 120 000 téléchargements pour l’application mobile  disponible sur l’Apple store du journal Mirror. Le groupe prévoit même de lancer une application pour Android. Selon Simon Fox, le PDG du groupe, les lecteurs passeraient en moyenne 30 minutes sur chaque édition et la moitié des lecteurs cliquerait sur une publicité.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: